D'Ensor Bosch, aux Beaux-Arts de Bruxelles.
Illustrations.

Antoine Van Dyck, La lamentation du Christ, Huile sur toile, 152 x 244,5 cm
Muse royal des Beaux-Arts, Anvers.

Retour l'article   La lettre mensuelle    Retour l'accueil